Doctorants

Eslahpazir Esfandabadi Jobin

Projet de thèse sur « Les implications socio-psychologiques des structures mémorielles des Baha’is en France et au Québec face a la persécution de leurs coreligionnaires sous la persécution de la République Islamique d’Iran (1979-2009)

Thèse en cours sous la direction de Philippe Boutry

Résumé

 

Notre travail de mémoire de Diplôme d’Études Approfondies (D.E.A.) portant sur l’étude de la réaction des Baha’is de France face à la persécution de leurs coreligionnaires en Iran, nous a permis la mise en évidence d’un certain nombre de faits nouveaux propres à cette communauté et nous ont amené à forger par la suite deux nouveaux concepts qui sont hypermémoire et mémoire du futur, qui sont au cœur de l’analyse théorique de ma thèse de doctorat.  

L’hypermémoire (tirée d’une notion en psychiatrie : hypermnésie [Pour ce faire, nous avons emprunté à la psychiatrie une notion connue sous le nom d’hypermnésie. Il s’agit d’une activité cérébrale intense qui aboutit à une puissante évocation d’un événement du passé dont un exemple célèbre est le syndrome de Targowla qui est l’une des formes de l’hypermnésie pathologique relative aux traumatismes du passé. Ce qui est doublement pathologique sur le plan communautaire est de créer les conditions de réminiscence d’un tel phénomène pour en faire un enjeu identitaire. Nous avons appelé ce phénomène hypermémoire en relation avec l’hypermnésie] est l’attachement excessif aux événements du passé et les sentiments qui y sont liés, sources de ressentiments et de position victimaire portant en elle les éléments de fragmentation de la société et de conflits ethnoreligieux. J’ai forgé à partir du modèle de la communauté baha’ie le concept de mémoire du futur, qui consiste en une espérance tirée vers l'avenir. Pour étudier les facettes de cette mémoire religieuse spécifique, nous examinerons la communauté baha’ie de France et du Québec, à travers des entrevues individuelles, des observations participantes et une analyse du contenu.  

Objectifs

Objectif général

L’objectif général de ce travail de thèse consiste à vérifier les concepts d’ « hypermémoire » et de « mémoire du futur » dans la population des Baha’is du Québec et de la France.  

Dans cette perspective, l’étude de la mémoire baha’ie de la persécution présente un intérêt général dépassant le cadre étroit de la communauté baha’ie elle-même.  

Objectifs spécifiques
  • Faire une typologie de la persécution des Baha’is sous la République islamique d’Iran.

  • Établir la distinction entre les espaces public et privé au sein de la Foi baha’ie en relation avec la mémoire baha’ie.

  • Étude de l’universalisme baha’i et son impact sur la formation de la mémoire face à la persécution.

  • Distinguer les caractéristiques de la mémoire baha’ie aux trois niveaux individuel, communautaire et institutionnel.

  • Étudier la notion de victime à partir  de la structure mémorielle baha’ie face à la persécution.

  • Étudier l’attitude baha’ie face à la question de la souffrance et de son utilisation (ou non utilisation) pour la construction  d’identité baha’ie.

  • Etudier les mécanismes d’absence de repli sur soi de la communauté baha’ie malgré une persécution tenace.

Ehess
cnrs

flux rss  Les actualités

Réforme catholique, religion des prêtres et « foi des simples » Etudes d'anthropologie religieuse (XVIe-XVIIIe siècles)

Extrait : Au cours des quarante dernières années, les historiens des phénomènes religieux ont beaucoup discuté des réformes postconciliaires, de la « déchristianisation » ou de la « religion (...)

Lire la suite

Catholicisme en France: état des lieux

Journée d'ouverture du séminaire

Lire la suite

Sacré liens ! Étudier les liens en sciences sociales des religions

L'atelier doctoral organisé par les doctorants du CARE/CRH et du CEIFR.

Lire la suite

CARE 10 rue Monsieur Le Prince 75006 Paris (mail : care [at] ehess.fr)