Sanctuaires français
Inventaire des sanctuaires français et lieux de pèlerinage français

Présentation de l’inventaire des sanctuaires et lieux de pèlerinages chrétiens en France

Le projet d’inventaire des sanctuaires et lieux de pèlerinage chrétiens en France est né en 2002 ; de 2002 à 2009, il a bénéficié de la reconnaissance du CNRS dans le cadre du GDR SALVÉ (Sources, Acteurs et Lieux de la Vie religieuse à l’Époque médiévale), dirigé par Hélène Millet (CNRS) et Nicole Bériou (Université de Lyon II - IUF). Il est actuellement soutenu par le CHSCO (Centre d’Histoire sociale et culturelle de l’Occident) de l’Université de Paris-Ouest-Nanterre-La Défense et par le CARE.



Cette initiative veut poursuivre en France le Censimento dei santuari cristiani conduit en Italie sous l’impulsion des professeurs Giorgio Cracco (Université de Turin) et André Vauchez (École française de Rome). L’entreprise italienne, qui a débuté en 1997, est achevée depuis 2004 : ses résultats sont dès maintenant accessibles sur le site :Censimento Santuari Cristiani in Italia



L’objectif poursuivi est d’établir l’inventaire des sanctuaires et lieux de pèlerinage de France qui sont identifiés dans les sources écrites et matérielles depuis les débuts de la christianisation jusqu’à l’époque contemporaine.



L'enquête française s’appuie sur les résultats obtenus dès le début des années 1960, par le professeur Alphonse Dupront et son équipe. Celui-ci avait eu l'idée de dresser un inventaire des lieux de pèlerinage vivants en France, à l’époque des profondes transformations introduites par les réformes consécutives au concile Vatican II. Les fiches alors rassemblées sont consultables au Centre d'Anthropologie Religieuse Européenne (CARE), fondé en 1972 par Alphonse Dupront et abrité de nos jours à l'École Pratique des Hautes Études en Sciences Sociales.



Les données des « archives Alphonse Dupront » constituent un point de départ précieux, dans la perspective d’une démarche chronologique régressive. Mais le projet actuel ne se limite pas à l’époque contemporaine. Comme le suggérait Alphonse Dupront lui-même, à lire sa correspondance, l’enquête entend reconstituer autant que possible, l’histoire de chaque site, avec ses temps de déclin et ses temps de reprise. Sans limiter ses ambitions aux lieux de pèlerinage célèbres et durables, elle souhaite prendre en compte tous les sanctuaires attestés, même ceux dont la vie a été éphémère, de manière à capter le plus largement possible cette modalité spécifique de la vie religieuse.



Chaque sanctuaire retenu est décrit par une fiche brève qui permet de l’identifier aisément et de repérer les principales sources d’information disponibles à son propos. Des extraits de cartes, des plans et des illustrations viennent appuyer les informations écrites. Les premiers résultats sont consultables sur le site (adresse indiquée plus bas).



Outre l’alimentation du site, les données obtenues doivent permettre la réalisation d’une collection de publications par région.



Le groupe qui a la charge de cette entreprise, réuni autour de Catherine Vincent (Université de Paris-Ouest-Nanterre-La Défense), rassemble des universitaires et des jeunes chercheurs, historiens ou historiens d’art et archéologues, spécialistes de toutes les périodes historiques et développe des recherches annexes (publications de sources relatives à l’histoire des sanctuaires et rencontres scientifiques).



Pour plus ample information, se reporter à :

Catherine VINCENT, « Pour un inventaire des sanctuaires et lieux de pèlerinage chrétiens en France », Revue d'Histoire de l'Église de France, tome 91, n° 227, juillet-décembre 2005, p. 381-402.



Rubrique « Actualités » sur le site de l’Inventaire : Inventaire des sanctuaires et lieux de pèlerinage chrétiens en France



Pour tout contact s’adresser à Catherine Vincent

UFR SSA – Département d’histoire

Université de Paris-Ouest-Nanterre-La Défense

200, avenue de la République

92100 Nanterre cédex

catherine.vincent14[at]wanadoo.fr

Ehess
cnrs

flux rss  Les actualités

Réforme catholique, religion des prêtres et « foi des simples » Etudes d'anthropologie religieuse (XVIe-XVIIIe siècles)

Extrait : Au cours des quarante dernières années, les historiens des phénomènes religieux ont beaucoup discuté des réformes postconciliaires, de la « déchristianisation » ou de la « religion (...)

Lire la suite

Catholicisme en France: état des lieux

Journée d'ouverture du séminaire

Lire la suite

Sacré liens ! Étudier les liens en sciences sociales des religions

L'atelier doctoral organisé par les doctorants du CARE/CRH et du CEIFR.

Lire la suite

CARE 10 rue Monsieur Le Prince 75006 Paris (mail : care [at] ehess.fr)