Alphonse Dupront |

Comptes-rendus de séminaires

Enseignement 1977-1978

Annuaire de l’EHESS, année 1977-1978, pp. 216-218

Psychologie collective et histoire de la civilisation Européenne

Directeur d’études : M. Alphonse. Dupront

Compte rendu d’enseignement :

Sur les données fournies par deux explorations fort différentes, l’une du développement culturel contemporain dans le diocèse de Cracovie, et l’autre sur les cultes funéraires thérapiques d’origine révolutionnaire aux confins de l’Anjou, le directeur d’études a développé tout un ensemble de réflexions portant sur les méthodes de la recherche et sur les données anthropologiques essentielles que l’une et l’autre collecte apportent.

   

Quant aux méthodes de la recherche, quelques règles parmi les plus importantes : pour l’enquête orale, nécessité de revenir à différentes reprises, au moins trois, sur le terrain, afin de pouvoir apprécier soit les résurgences de mémoire soit le travail de l’imaginaire ; mesure des interactions du récit écrit et de la tradItion0oale ; confrontation indispensable entre le donné de l’enquête et l’apport du matériau historique disponible, afin de retrouver les choix de la mémoire collective et par eux l’économie des besoins psycho-religieux d’un groupe donné.

   

La confrontation de la cultualité polonaise, d’Eglise et populaire, avec nos expériences occidentales, s’avère lumineusement discriminante de certaines spécificités essentielles, tant pour ce qui concerne cultes et vocables (par exemple en Pologne, curieux culte de la Transubstantation, et survivance de cultes érémitiques) que vertus guérisseuses (particulièrement les propriétés du culte de sainte Anne en Pologne). De même pour le déroulement du cycle sacral, - on retiendra particulièrement les coutumes de l’Ascension et de l’immaculée Conception – que pour la part faite aux enracinements cosmiques, au règne des formes vivantes, aux forces extra-naturelles. Bien que le district de Zywiec ait été profondément travaillé par la Réforme, l’on y trouve dans les cultes et le mental religieux d’aujourd’hui une évidence saisissante de formes de participation élémentaires, fort émoussées bien qu’encore parfois saisissables, dans notre Occident.

   

Le donné anthropologique en place, il apparaît aussi en ces cultes funéraires de la période révolutionnaire dont quelques-uns encore très vivaces aux confins de l’Anjou. D’autant mieux qu’ils semblent s’être développés hors l’institution d’église et qu’ainsi encore ils demeurent. Dans les loci isolés de ces cultes de corps saints, on peut saisir au niveau de l’enquête d’aujourd’hui le non-besoin de l’exactitude de l’événement autant que du réel, et surtout les voies de sacralisation de l’imaginaire collectif. Par la fixation d’un niveau historique d’abord (en l’occurrence ici le niveau révolutionnaire), par la sacralisation par le martyre, et par la sacralisation par la fonction où apparaît, en dehors de l’Eglise, comme une nostalgie sacrale d’église. Quant aux pratiques, elles retrouvent essentiellement l’acte pur du recours populaire, millénairement inscrit dans les cultes de corps saints, qui est la circumambulation.

   

La brève synthèse ci-dessus ne retient volontairement que quelques données essentielles, mais l’apport des recherches menées en partie double sur le terrain et sur le matériau témoin du passé, quelque forme qu’il prenne, impose progressivement non seulement une méthodologie d’une anthropologie religieuse, mais aussi quelques aspects fondamentaux de cet enracinement aux sources de religion que des études trop descriptives parvenaient moins à rendre manifestes.

Exposés d’élèves et travaux pratiques :

  • Luigi Aurigemma : Présentation de Psychologie et Religion, de C.G.Jung.

  • Luigi Aurigemma : Analyse du symbole de la transformation dans la messe selon l’optique jungienne.

  • Marie-Hélène Froeschlé : Etude et cartes des cultes de la Provence orientale.

Activité scientifique du Directeur d’études :

Enquêtes en cours :

Enquête sur les pèlerinages et cultes populaires en Europe occidentale [e.h.e.] – Ethno-histoire et anthropologie religieuse européenne (Alsace et Quercy, Italie) [r.c.p. 328].

Publications :

« Anthropologie religieuse et recherche historique », Ricerche di Storia Sociale e Religiosa, n°12 (Vicence, décembre 1977), pp. 121-129. – Interview d’A. Dupront par la revue Autrement, titrée par la revue « Tous ceux qui marchent vers les Saints guérisseurs… » et « L’Eglise et les continuités païennes », Autrement, n°15 (Paris, septembre 1978), pp. 136-145 et 201-205. – « La religion populaire dans l’histoire de l’Europe occidentale », Revue d’histoire de l’Eglise de France, lxiv, n° 173 (Paris, décembre 1978).

Ehess
cnrs

flux rss  Les actualités

Réforme catholique, religion des prêtres et « foi des simples » Etudes d'anthropologie religieuse (XVIe-XVIIIe siècles)

Extrait : Au cours des quarante dernières années, les historiens des phénomènes religieux ont beaucoup discuté des réformes postconciliaires, de la « déchristianisation » ou de la « religion (...)

Lire la suite

Catholicisme en France: état des lieux

Journée d'ouverture du séminaire

Lire la suite

Sacré liens ! Étudier les liens en sciences sociales des religions

L'atelier doctoral organisé par les doctorants du CARE/CRH et du CEIFR.

Lire la suite

CARE 10 rue Monsieur Le Prince 75006 Paris (mail : care [at] ehess.fr)