Alphonse Dupront |

Comptes-rendus de séminaires

Enseignement 1965-1966,

Annuaire de l’EPHE, VIe section, 1966-1967, pp. 148-150

Histoire de la civilisation et psychologie collective

Directeur d’études : M. Alphonse Dupront

Compte rendu d’enseignement :

De propos délibéré, l’essentiel du travail de recherches  –  autant que d’enseignement d’ailleurs  –  a porté sur la méthodologie, le développement, les résultats de l’enquête sur les pèlerinages dans la France contemporaine.
 
Point de départ, on le sait, d’une remontée historique pour la vie de l’Occident chrétien moderne, cette enquête développe des ramifications nombreuses et parfois considérables.

On relèvera ici :

   

     1. Quant à la méthode de l’enquête, une expérience pleine d’enseignements sur la conscience de l’ « actuel » dans le mental contemporain, en particulier celui des clercs.
  
    2. Quant au progrès de l’enquête, la certitude que pour atteindre à une analyse profonde des sacralités, il faut associer constamment le pèlerinage proprement dit et toutes les formes de cultes conjuratoires ou thérapiques.
   

Ainsi l’enquête, pour se parfaire, exige-t-elle déjà deux grands ensembles de recherche, qui s’impose d’eux-mêmes à nos investigations prochaines : d’une part le culte des saints thérapeutes ; d’autre part l’étude de dimensions européennes, de la propagation de certains cultes maîtres de la vie de la chrétienté occidentale.

Apparaissent aussi, au-delà de nos critères actuels, les pèlerinages « cryptiques », aux confins de la sacralité et de la magie collective  –  quelques-uns d’ailleurs d’élaboration toute contemporaine. Leur étude doit de même s’imposer à nous.

   

     3. Résultats enfin de la recherche en cours, des données, importantes, pour une « sociologie du sacré » et jusqu’ici peu mises en évidence dans l’analyse d’une « religion panique », volontiers négligée ou refusée. D’une part la réalité de l’espace sacré ; de l’autre, les charges sacrales de certains « lieux » où se succèdent les cultes. Aussi la multiplicité des fonctions de l’imago sacrale, support et fixation de la vie du pèlerinage.

   

Un autre résultat, qu’il est encore trop tôt pour exploiter s’esquisse déjà – celui d’une stratigraphie quantitative des cultes, révélatrice de complexes religieux successifs, comme autant d’ « états » d’une religion occidentale.

L’autre direction de recherches, annoncée dans le programme de l’année, a été à peine entamée. Une analyse des textes publiés du Songe du Vieil Pèlerin de Philippe de Mézières (fin du xive siècle) à permis de dégager quelques mouvements essentiels de la compénétration Occident/Orient, en particulier une analyse de la « merveille », du complexe paradisiaque et de certains mythes originels.

Exposés d’élèves et travaux pratiques :

M. Froidevaux : « Education permanente et recyclage » (préparation d’une thèse de 3e cycle) ; M. Aurigemma : « Le signe zodiacal du Scorpion dans la tradition occidentale de la Renaissance : caractérologie et iconographie » (thèse de 3e cycle) ; M. Daniel : « Les missions du Bienheureux Père Maunoir en Bretagne (1640-1650) » (thèse de 3e cycle) ; M. Girault : « Les chemins de Saint-Gilles » (préparation d’un mémoire)

Exposés de conférenciers extérieurs :

M. Mihai Berza, directeur de l’Institut d’Etudes sud-est européennes (Bucarest) : « Problème de la formation d’une conscience nationale roumaine » ; M. le chanoine Barrault, président de la Société d’Histoire et d’Art du diocèse de Meaux : « Les pèlerinages dans le diocèse de Meaux depuis la dernière guerre ». Echanges réguliers avec le Musée des Arts et Traditions populaires.

Activité scientifique du Directeur d’études :

  • Enquêtes en cours :

Enquête sur les pèlerinages de la France contemporaine (élargissement de l’enquête en Belgique, Italie et Hollande). Direction de la r.c.p. n°49 : « Sémantique historique et dépouillement des périodiques xviie-xviiie siècles ».

  • Congrès, conférences, missions scientifiques :

Présentation du rapport sur l’acculturation au xiie Congrès International des Sciences Historiques à Vienne et intervention d’expert aux débats sur : « La tolérance religieuse et les hérésies à l’époque moderne » et « Structures sociales et littératures ». Conférence de clôture du colloque « Littérature et politique de 1815 à 1851 » : « De l’âme romantique » (Ecole Normale Supérieure de Saint-Cloud, avril 1966). Rapport au colloque : « Niveaux sociaux, niveaux de culture » (Ecole Normale Supérieure, rue d’Ulm, mai 1966) : Formes de la culture de masses : de la doléance politique au pèlerinage panique, xviiie-xxe siècles.

  • Publications :

« Livre et culture dans la Société Française du xviiie siècle : réflexions sur une enquête », in Livre et Société dans la France du xviiie siècle, Paris, La Haye, Editions Mouton, pp. 185-238 ; « De l’acculturation », xiie Congrès International des Sciences Historiques, Rapports, t. i, pp.7-36 (traduction italienne en cours, Editions Einaudi).

Ehess
cnrs

flux rss  Les actualités

Réforme catholique, religion des prêtres et « foi des simples » Etudes d'anthropologie religieuse (XVIe-XVIIIe siècles)

Extrait : Au cours des quarante dernières années, les historiens des phénomènes religieux ont beaucoup discuté des réformes postconciliaires, de la « déchristianisation » ou de la « religion (...)

Lire la suite

Catholicisme en France: état des lieux

Journée d'ouverture du séminaire

Lire la suite

Sacré liens ! Étudier les liens en sciences sociales des religions

L'atelier doctoral organisé par les doctorants du CARE/CRH et du CEIFR.

Lire la suite

CARE 10 rue Monsieur Le Prince 75006 Paris (mail : care [at] ehess.fr)