Alphonse Dupront |

Comptes-rendus de séminaires

Enseignement 1960-1961

Annuaire de l’EPHE, VIe section, 1961-1962, pp. 117-119

Psychologie collective et histoire de la civilisation européenne

Directeur d’études : M. A. Dupront

     

Les travaux de l’année de la Direction d’études se sont équilibrés de la façon suivante :

- recherches poursuivies et présentées par le Directeur d’études lui-même ;

- travaux de séminaire pour la poursuite des recherches personnelles de chacun des participants ;

- mise en chantier d’une recherche collective, à conduire sur plusieurs années.

  

A. Poursuivant ses recherches sur l’Europe de Montesquieu, le Directeur d’études a délibérément centré son travail de l’année sur l’analyse de rencontre de Montesquieu et de Rome, saisie essentiellement d’après le Journal de voyage du Président à mortier du Parlement de Bordeaux. Ainsi, l’analyse de psychologie collective pouvait être serrée de plus près et par l’approfondissement d’un texte limité et dans la certitude d’une découverte d’importance.
 
Les résultats de ces analyses mettent en évidence, outre l’inventaire de la « société » fréquentée par Montesquieu à Rome et par laquelle, pour une part, il « découvre » :

  1. L’ « étrangéité » du fait romain saisi comme gouvernement ecclésiastique par rapport à la mentalité monarchique, absolutiste et parlementaire de Montesquieu.
    Donnée capitale de sa condamnation, la non-hérédité des charges et des changements de personnel survenus à chaque pontificat. Autre « étrangéité » cette ville de prêtres est une ville sans femmes, c'est-à-dire sans société.
    Les réactions du grand robin français attestent constamment d’une mentalité de classe et de milieu parfaitement fixée dans ses exigences et en son style de vie ;
       

  2. Le peu d’intérêt porté par Montesquieu à la Rome antique.
    De multiples traits, au partir de réflexions ou de silences, confirment une découverte de la Rome antique par Montesquieu, à dominante livresque. Quand il est sur place, il ne voit pas ; tout juste collectionneur.
    Ce qui est de grande conséquence pour les analyses politiques de Montesquieu postérieures. Leur portée procède de toute évidence d’une tradition livresque ;
       

  3. La sensibilité esthétique de Montesquieu, plus ouverte à la plastique sculpturale et au style de médailles qu’à la couleur picturale, mais singulièrement fraîche et compréhensive devant les formes baroques du Bernin et de Borromini.
    Là encore, des perspectives éclairent un goût averti et aigu du baroque dans ce grand bourgeois français. Cas d’espèce ou propension d’un milieu ?

     

B. Les recherches des participants ont porté soit sur des problèmes de méthode, comme les rapports de la psychologie jungienne et de la psychologie collective, soit sur des travaux délimités comme par exemple l’étude pour un doctorat de 3e cycle des sources de L’esprit des usages et des coutumes des différents peuples…. de Démeunier, premier grand traité d’anthropologie française, de la fin du xviiie siècle ; ou « Les compagnies de pénitents dans la France moderne » ou enfin « L’influence mennaisienne dans l’Est de la France, particulièrement dans le diocèse de Nancy ».
      

C. Le travail collectif se propose d’établir un inventaire des pèlerinages dans l’Europe occidentale moderne, du xve au xixe siècle. Cet inventaire devrait permettre d’étudier la vie du pèlerinage dans notre Occident moderne et de saisir ainsi continuités, changements ou transferts entre l’univers médiéval du pèlerinage hiérosolymitain et romain et le monde religieux moderne des pèlerinages à Rome, Lourdes et Fatima.

   

La première étape de fixation de cet inventaire sera l’établissement d’une carte, actuellement en préparation.

Ont suivi régulièrement les travaux de la Direction d’études : M. René Alleau ; Mlle A. Buffardi ; M. Claude Galarneau ; Mlle M. de Hédouville ; M. Denis Lombard ; Mmes E. Lemay, Mme Wisti ; Mlle G. Polacco.

Ehess
cnrs

flux rss  Les actualités

Réforme catholique, religion des prêtres et « foi des simples » Etudes d'anthropologie religieuse (XVIe-XVIIIe siècles)

Extrait : Au cours des quarante dernières années, les historiens des phénomènes religieux ont beaucoup discuté des réformes postconciliaires, de la « déchristianisation » ou de la « religion (...)

Lire la suite

Catholicisme en France: état des lieux

Journée d'ouverture du séminaire

Lire la suite

Sacré liens ! Étudier les liens en sciences sociales des religions

L'atelier doctoral organisé par les doctorants du CARE/CRH et du CEIFR.

Lire la suite

CARE 10 rue Monsieur Le Prince 75006 Paris (mail : care [at] ehess.fr)